cdame_dleduc.jpg

Activités Logiciels et projets

LOGICIELS
Carlomusto, C. et Raîche, G. (2012). Exam_Difficulty 1.0 - Applications Excel destinées à l'estimation du niveau de difficulté de tâches et d'examens de compréhension en lecture. Montréal, Québec: Université du Québec à Montréal.

Lesage, M., Fortin, F, Raîche, G. et Riopel, M. (2013). Cluster - Application d'évaluation des apprentissages en mode collaboratif et selon une structure hiérarchique. Montréal, Québec : Université du Québec à Montréal.

LIBRAIRIES SOUS R

Magis, D., Béland, S. and Raîche G. (2013). difR - Collection of methods to detect dichotomous differential item functioning (DIF) in psychometrics.

Magis, D. and Raîche, G. (2013). catR - Procedures to generate IRT adaptive tests (CAT) .

Raîche, G. et Magis, D. (2010). nFactors - Parallel analysis and non graphical solutions to the Cattell scree test.

Raîche, G. (2009). irtProb - Utilitities and probability distributions related to multidimensional person item response models (IRT).

CRSH - 2009-2012
Soutien à la Revue des sciences de l’éducation

Programme de soutien aux revues savantes.

CRSH - 2008-2011
La détection des patrons de réponses inappropriés dans le contexte des réponses polytomiques ordinales ou nominales.
Subvention ordinaire.

Le résultat obtenu lors de l’évaluation des apprentissages d’un étudiant n’est pas toujours représentatif de son niveau d’habileté. Dans tous ces cas, cela se traduit par la production d’un patron de réponses inapproprié qui ne permet pas de connaître le niveau d’habileté réel de l’étudiant. Dans le cas des tests papiers crayons conventionnels, des solutions, soit des indices d‘ajustement, ont été proposées pour détecter ces patrons de réponses inappropriés. Ces indices s’avèrent très efficaces pour soutenir la prise de décision lorsque le niveau de difficulté des questions qui composent le test varie suffisamment au dessus et au dessous du niveau d’habileté réel de l’étudiant. Ces derniers ont été développés pour tenir compte de tests constitués principalement de questions auxquelles on attribue uniquement une bonne ou une mauvaise réponse, des réponses qu’on nomme dichotomiques. Toutefois, il existe beaucoup de situations où la correction de la réponse à une question ne se limite pas simplement à une bonne ou une mauvaise réponse. Dans ce projet, nous désirons développer des indices qui sont adaptés à ce type de réponses dites polytomiques.

FQRSC - 2010-2013
Soutien à la Revue des sciences de l'éducation
Programme de soutien aux revues savantes

FQRSC - 2007-2011
Structure et évolution de l’intégration des pratiques d’évaluation des apprentissages aux pratiques pédagogiques dans le contexte des approches par compétences.

Persévérance et réussite scolaires.

Dans le contexte des nouvelles approches par compétences, ceci à tous les ordres d’enseignement, les pratiques pédagogiques ne peuvent plus être isolées des pratiques d’évaluation des apprentissages qui les accompagnent toujours. Pédagogie et évaluation vont ainsi de plus en plus de pair. À cet égard, les pratiques pédagogiques doivent préparer les élèves au processus d’évaluation de leurs apprentissages et, simultanément, les pratiques d’évaluation de leurs apprentissages doivent contribuer au développement de ces mêmes apprentissages. Par leur intégration, chacune de ces pratiques augmente alors la portée de l’autre et contribue ainsi à  l’amélioration de la persévérance et de la réussite scolaires de l’élève. C’est dans ce contexte de continuelle interaction entre les pratiques pédagogiques et les pratiques d’évaluation des apprentissages que ce programme de recherche se situe.

MELS - 2010-2014
Création d’un centre de soutien et d’animation en évaluation des apprentissages à l’enseignement supérieur : ordres collégial et universitaire.

Programme de collaboration universités-collèges.